AFRIQUE DU SUD ET MADAGASCAR : PREMIERS PRODUCTEURS DE NICKEL D’AFRIQUE

25 juin 2018

L'Afrique du Sud et Madagascar sont les deux plus grands producteurs de nickel d'Afrique. C'est ce qu'a montré le dernier rapport de la Banque mondiale sur les perspectives des marchés des matières premières (Commodity Markets Outlook).

Avec une production de 48.000 tonnes de nickel en 2017, volume légèrement inférieur aux 49.000 tonnes produites l’année précédente, l’Afrique du Sud a maintenu sa place de leader en Afrique. Et avec la compagnie minière Sherritt International et celle d'Ambatovy, Madagascar a produit 35.000 tonnes, contre 42.000 tonnes en 2016.

La production mondiale de nickel était évaluée à 1,989 millions de tonnes l’année dernière. Le leader mondial reste Philippines avec 315.000 tonnes, selon toujours ce rapport.

Les prix du nickel ont connu une certaine amélioration en 2017 et devraient continuer sur cette dynamique selon Philippe Chalmin, fondateur du cercle Cyclope à France Info. En date du 21 juin dernier, le nickel a clôturé à 14.980 dollars la tonne sur London Métal exchange (LME). Cet économiste prédit une progression des prix du nickel de 25 % en 2018, dans un contexte de perspectives économiques en nette amélioration.

Date :25 Juin. 2018

Auteur :Arh.

Source :Les Nouvelles

FORUM DES ÎLES DE L’OCÉAN INDIEN : LA 11E ÉDITION À ANTANANARIVO

21 Juin 2018

Madagascar accueillera, cette année, la 11e édition du Forum économique des îles de l'océan Indien (FEIOI), qui se tiendra du 26 et 28 septembre dans la capitale.

La problématique de la facilitation des affaires sera au cœur des débats durant l'événement. Dans ce cadre, la 11e édition du forum compte mieux harmoniser les affaires dans la zone océan Indien, pour plus d'efficacité et de valeurs ajoutées.

Cette année, l'Union des Chambres de commerce des îles de l'océan Indien (UCCOI) compte s'ouvrir sur l'Afrique continentale et encourage la participation des opérateurs économiques du continent dans ce forum.

Le Forum économique des îles de l'océan Indien est porté depuis 2005 par l'UCCOI avec le soutien de la Commission de l'océan Indien (COI) et l'Union européenne.

Par ailleurs, la Chambre de commerce et d'industrie d'Antananarivo sera à l'œuvre durant cette rencontre. Parallèlement au forum, elle matérialisera la 5e édition du salon Voatra, foire de la créativité qui met en exergue les innovations des entrepreneurs locaux et des Micro entreprises rurales (MER). Le savoir-faire de la région Analamanga, avec les 8 districts qui la composent, sera donc au rendez-vous.

 

Date :21 Juin. 2018

Auteur :R.R.

Source :Les Nouvelles

VANILLE : MARS ENVOIE UNE ÉQUIPE À MADAGASCAR

21 Juin 2018

Mars envoie une équipe à Madagascar pour réparer la chaîne d'approvisionnement de la vanille, indique la chaîne d'information Supply Chain Dive, avant-hier.

Dans un effort pour soutenir la production de vanille, Mars envoie une équipe d'associés à Madagascar pendant 10 ans, a rapporté le directeur de la logistique. L'objectif est de mette en place un nouveau modèle de production et d'augmenter significativement les revenus des agriculteurs.

Le prix de la vanille a grimpé en flèche, selon Time, passant de 20 dollars le kilo il y a cinq ans à 515 dollars ce mois-ci ce qui rend la récolte très sensible au vol.

Un responsable de Mars a qualifié la situation à Madagascar « d’excellent exemple d’une chaîne d’approvisionnement cassée » où les retours aux agriculteurs peuvent être aussi faibles que 5%. Le projet vise à faire des retours 65% de la valeur de la récolte.

Les programmes de relations avec les fournisseurs favorisent souvent l'investissement dans les fournisseurs. Les investissements traditionnels ont été de nature non financière, axés sur le soutien technique, la formation sur les produits et la qualité, le mentorat, le partage des risques ou d'autres moyens créatifs de jeter des ponts et d'améliorer la performance des fournisseurs.

Dans certaines situations, il y a eu un investissement financier direct avec les fournisseurs, généralement centre sur une technologie exclusive ou une application spéciale, où le fournisseur devient un partenaire ou un fournisseur captif.

Dans un scénario de chaîne logistique étendue, les clients garantissent des paiements aux fournisseurs de niveau inférieur lorsque des problèmes financiers surgissent avec des fournisseurs de premier ordre, et même des conversations avec les banquiers et les investisseurs sur les prévisions, les stratégies et les technologies.

Dernièrement, nous avons vu des entreprises comme Burberry acheter un fournisseur important pour réduire le risque de la chaîne d'approvisionnement. Et pour assurer la continuité de l'approvisionnement dans un marché compliqué, Apple achète du cobalt directement auprès des mineurs. Il est bon de voir Mars faire un pas de plus et non seulement acheter sa vanille à la source, mais travailler avec les producteurs de vanille pour assurer leur succès à long terme. Ces fournisseurs bénéficieront du soutien et de l'expertise de Mars et pourront également gagner un salaire équitable dans un marché très tendu.

Le rôle de tout processus de gestion de la chaîne d'approvisionnement est d’assurer la continuité de l'approvisionnement. L’implication directe dans la chaîne d’approvisionnement de vanille est de s’assurer que Mars peut obtenir cette marchandise importante quand elle en a besoin. Ce qui est nouveau, c'est l’approche de l’entreprise. En travaillant avec les agriculteurs, cela permet également une plus grande offre et maintenant les coûts de vanille pour eux-mêmes et pour d’autres entreprises. Enfin Mars soutient l’économie régionale, qui aide les agriculteurs, leurs familles et toutes les parties prenantes. Et cette relation forte ne fera pas de mal quand il sera temps d'avoir accès à la vanille en cas de pénurie.

Beaucoup trop d’entreprises considèrent la chaîne d'approvisionnement sociale comme un complément à leurs efforts actuels de gestion de l'ogre. Mars démontre que la participation active à la chaîne d'approvisionnement sociale est une stratégie commerciale efficace.

 

Date :21 Juin. 2018

Auteur :Rich Weissman

Source :La Gazette de la grande île

© 2018 UCCIOI

Union des Chambres de commerce et d’industrie de l’océan Indien 
c/o Chambre de commerce et d’industrie de Maurice
6, rue Adolphe de Plévitz, 
Port Louis-Maurice / direction@uccioi.org/ (230) 203 48 30